logout

Voûtes

Nous sommes en l'an 10 (après J.C.), sous le règne de l'empereur Auguste. Vous êtes architecte dans une cité prospère et le conseil vient de vous lancer un défi. Le pont en bois qui enjambait la rivière a été emporté lors de la dernière crue. La cité est riche et le mandat que le conseil vous accorde est de reconstruire le pont en pierres.

Construire une structure en pierres de grande taille est contraignant. Une grande dalle en pierre est lourde et elle se briserait sous son propre poids. Vous avez bien pensé à multiplier les piles entre chaque dalle, mais ce serait autant d’entraves à la navigation. Ce sont ces mêmes contraintes qui imposent de multiplier les colonnes pour la stabilité des temples comme le Parthénon d'Athènes ou le temple d'Apollon de Pompéi.

Pourquoi ne pas envisager une structure en arche ? Le pont Æmilius de Rome, construit en 179 av. J-C., est une prouesse d’ingénierie qui participe à sa manière à la gloire de Rome. Tous les grands projets intègrent maintenant des voûtes : que ce soit pour un palais, un aqueduc, une arène, une basilique, un pont ou des thermes, toutes les villes de l’empire se doivent d'intégrer des arches et des coupoles, notamment pour marquer les entrées de la ville et impressionner les visiteurs. On construira même d'immenses arcs de triomphe pour honorer les grandes victoires.